10. Comment distinguer simplement les émetteurs infrarouges les unes des autres?

Note préalable
Assurez-vous de l'expérience professionnelle du vendeur comme de ses connaissances en la matière, son expérience, ses informations correctes, etc. Posez au besoin quelques questions orientées sur les émetteurs et leurs effets.

Emetteurs IRK avec filtre Robax
  • le verre filtre est pourvu de l’indication de marque incorporée « Robax® »  et est fabriqué par la société Schott (Schott fait partie du groupe optique Zeiss)
  • le réflecteur derrière la lampe joue à plusieurs reprises un rôle important;
  • l'émission de rayons a un coefficient de perméabilité de 70 à 80%;
  • le côté dos du verre filtre a + 45 points au cm²;
  • le rayonnement lumineux est "rouge-orange", Ral 2001 pour Robax®Color HT et Ral 3000 pour le filtre Robax® IR.



Emetteurs IRK avec une imitation de filtre Robax ou le verre Neo Ceram

  • l'indication de marque "Robax" manque ;
  • le côté dos du verre filtre a + 22 points au cm²;
  • le rayonnement lumineux est "rubis-rouge", Ral 3003;
  • ce verre était plus particulièrement destiné à la protection de feux ouverts, etc.

 

Emetteurs IRK avec un filtre incorporé

  • les rayons développent une lumière éclatante de couleur crème (Ral 1015) et sont en général protégés par le verre clair Neo Ceram.

 

Emetteurs Full Spectre

  • il s’agit le plus souvent d’émetteurs IR compacts avec un champ de rayonnement de plus ou moins 350cm²;
  • ces émetteurs d’origine chinoise, sont en général équipés d’une ampoule de 350W et protégés par un filtre rouge;
  • ils sont habituellement encastrés dans un cadre en métal de 4cm de profondeur seulement et pourvus d’un réflecteur plat, ce qui fait qu’ils peuvent être intégrés dans des parois minces et qu’ils ne cassent pas lors du transport par conteneurs.

 

Emetteurs Incoloy avec bourrage à base de l’oxyde de magnésium

  • cet émetteur plus sombre a un diamètre de 8 mm;
  • cet émetteur a toujours un aspect mat;
  • les cabines deviennent chaudes de manière uniforme;
  • la température sur l'élément IR est de max. 350°C/662°F.
  • du fait que les “vrais” émetteurs incoloy ne se composent pas uniquement de “chrome-nickel” mais d’un alliage de 11 métaux différents, il ne peuvent pas laisser de “traces de rouille” après contact avec l’humidité.

 

Emetteurs céramique avec bourrage à base de l’oxyde de magnésium (aussi appeléémetteurs bio-céramiques)

  • en général, cet émetteur a un diamètre de 13mm et est constitué d’une enveloppe en terre cuite, complétée d’oxyde de silicone et d’aluminium;
  • il est de couleur crème ou noir, mais existe également en éléments céramiques blancs;
  • il développe un rayonnement ciblé.

 

Emetteurs à résistances électrique ou «  émetteur inox inoxydable » avec bourrage à l’oxyde de magnésium

  • cet émetteur a un diamètre de 8 mm;
  • cet émetteur peut avoir un aspect laqué ou mat;
  • la température sur l'élément IR est de max. 652°C/1205°F (celli-ci approche la résistance du sauna);
  • la cabine développe une chaleur ambiante plus grande dans la zone des lampes.

 

Emetteurs l’oxyde de magnésium

Celles-ci n'existent PAS parce que l'oxyde de magnésium est une poudre qui est utilisée comme « bourrage » de plusieurs éléments de rayonnement.

 

Les panneaux de carbone

Ces panneaux développent une chaleur douce, diffusée de façon régulière dans la cabine entière.

Les panneaux de sont disponibles en 3 versions :

  • Un film synthétique souple, d’apparence noire dans lequel une fine couche de carbone est intégrée. La température de surface de ce film atteint au maximum 55°C (les rayons pénètrent uniquement l’épiderme).
  • Les panneaux CarbonFlex®. Ces panneaux ont une apparence grise et le carbone est intégré de façon homogène dans l’écran de rayonnement, ce qui permet le développement d’une chaleur « plus uniforme ». La température de l’écran atteint au max. 65°C et le temps de réchauffement est plus bref (l’émetteur idéal pour ceux qui cherchent à obtenir une chaleur plus pénétrante dans le derme et l’épiderme).
  • Les panneaux de carbone. Ces panneaux-ci combinent une fine couche de carbone avec de la fibre de verre et de l’époxy. Ici un même résultat est obtenu que pour le film synthétique souple, mais dans une version plus robuste.

 

Infrarouge à base des lampes led

  • l’infrarouge basé sur la lumière LED ne peut en principe pas produire de chaleur, qui est pourtant la base fondamentale de l’IR;
  • une lumière LED a normalement une puissance de 0,02W et une perte de convection de 30%; dans une telle cabine la chaleur peut uniquement être obtenue par exemple en l’équipant de panneaux de carbone sous-  jacents.
Back to Top